Produit CORSU E RIBELLU

X

Nadine Levratto est revenu sur sa vision de l’économie corse. Dans le même temps, le Pacte de Compétitivité devrait apporter 40 millions d’euros aux entreprises corses. Reste à évaluer l’effet négatif lié aux hausses de TVA prévues en 2014.Nadine Levratto fut l’invitée de Cuntrastu le week-end dernier (voir la vidéo ).

flash information corse corsicaEconomiste et chercheur CNRS, Mme Levratto a publié il y a quelques années aux éditions Albiana un très bon essai économique sur la Corse : Y a-t-il une vie après la rente ?. Sur le fond, il y a clairement un consensus sur le constat et les principales analyses, à la fois dans le livre et dans l’émission. Bien évidemment, il y a aussi des points sur lesquels on peut plus discuter. Notamment, je ne suis pas certain que l’on puisse négliger l’effet d’éviction du secteur public sur le secteur privé en Corse.

Par exemple, l’attractivité de l’emploi public a nécessairement des répercussions dans le secteur privé – rémunération moyenne des cadres B et A plus élevée que celles des postes correspondants du secteur privé (cadres et employés qualifiés) – tirant les salaires du privé à la hausse (pour aligner ou recruter à l’extérieur de la Corse).

Suite et source du dossier

L’information Corse, Corsica Infurmazione