Produit CORSU E RIBELLU

X

Compétitivité : le oui… mais, de la CGPME. 20 milliards d’€uros, sous forme de crédit d’impôts financé par une hausse des taux intermédiaire et normal de la TVA, de 7 à 10% pour le taux intermédiaire, dans la restauration et le bâtiment, de 19,6 à 20% pour le taux normal : c’est la mesure phare annoncée par le premier ministre, après la publication du rapport commandé par le chef de l’Etat à l’ancien patron de la SNCF, Louis Gallois.

RCFM corse radioMesures qui, pour le président régional de la la CGPME Jean-André Miniconi, vont dans le bon sens, mais sont insuffisantes pour vraiment relancer l’économie.

RCFM

L’information Corse, Corsica Infurmazione