Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza)  Les règles relatives à la durée du travail, aux repos et congés, bref tout ce qui découle du droit social, doivent être celles applicables sous pavillon français au cabotage! Cette phrase risque de faire problème lors du débat – ce sera ce jeudi – à l’Assemblée de Corse.Celle-ci en effet, planchera ce jour là sur les obligations de service public maritime, des obligations qui lieront, par convention, les compagnies maritimes opérant un trafic sur la Corse, y compris en dehors de la délégation de service public.

Au-delà des contingentements du nombre de traversées, ou même de l’institution d’un tarif résident, sur lesquels nous reviendrons, le droit social devant régner à bord des navires risque bien de relancer un débat aussi vieux que la SNCM et la Corsica Ferries.

Que pense un syndicaliste de ce qui s’apparente fort bien à une clause sociale pour l’obtention d’un marché?

Écoutez Alain Mosconi, pour le STC de la SNCM.

L’information Corse, Corsica Infurmazione