Produit CORSU E RIBELLU

X

Christine Guerrini ne siégera plus à l’Assemblée de Corse. C’est la conséquence de sa décision de ne pas faire appel de sa condamnation en juin dernier, à 18 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité, pour avoir détourné 150.000 euros des caisses du CRIJ, dont elle était la directrice.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU