Produit CORSU E RIBELLU

X
Le destinataire supposé d’une lettre en corse, dont l’apparition a bouleversé le déroulement du procès de l’assassinat du préfet Erignac, a affirmé lundi par l’intermédiaire de son avocat qu’il n’avait « jamais eu de lettre d’Yvan Colonna entre les mains ». « Mon client m’a indiqué n’avoir jamais eu de lettre d’Yvan Colonna entre les mains. Il dit aussi n’avoir jamais eu de lettre saisie dans sa cellule. C’est une manipulation qui vise à déstabiliser », a déclaré à l’AFP Me Eric Barbolosi, avocat de Pierre Alessandri, un des membres du « commando Erignac ». Pierre Alessandri a été condamné à la réclusion à perpétuité en 2003 pour l’assassinat en 1998 du préfet de Corse Claude Erignac. Cinq autres membres de ce commando ont été condamnés. Vendredi, à la clôture de la quatrième semaine du troisième procès d’Yvan Colonna, qui a été condamné deux fois à perpétuité pour cet assassinat mais continue de clamer son innocence, une lettre qui lui a été attribuée a été versée aux débats source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/derniere-minute/colonna-le-destinataire-suppose-fait-dire-quil-na-jamais-eu-de-lettre

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres