X

Vous êtes, depuis fin janvier, à la tête de la chambre de commerce et d’industrie territoriale de Bastia et de la Haute-Corse. Au regard de ces premiers mois de présidence, comment appréhendez-vous votre mandat ?

Je dois vous avouer qu’au cours de ces premiers mois d’exercice de mes nouvelles responsabilités, j’ai découvert combien la tâche était prenante et passionnante. La CCIT est une institution qui remplit des missions de service public importantes, tant en direction de ses ressortissants qu’en partenariat avec les services de l’État et les collectivités. De plus, nous gérons des infrastructures de transports. Je mesure donc plus que jamais notre rôle de « corps intermédiaire », et croyez bien que j’appréhende cette responsabilité avec tout le sérieux et la rigueur qui s’attachent à la fonction.

Quels seront les axes majeurs de votre présidence ?

La chambre de commerce est un maillon essentiel au sein du tissu économique et social, notamment depuis ces dernières années au cours desquelles l’institution a participé à toutes les réflexions autour du développement. Mais l’objectif principal reste cette proximité que nous devons avoir en direction de nos ressortissants tant en matière de conseil que d’accompagnement, de formation et de transmission. Je veux accentuer et renforcer cette relation.

source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/societe/jean-dominici-%C2%AB-je-soutiens-le-projet-du-port-de-la-carbonite-%C2%BB

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)