Produit CORSU E RIBELLU

X

La SNCM veut sauver le Napoléon Bonaparte. A Marseille, où le pompage des quatre vingt mille mètres cube d’eau qui ont envahi les ponts 1 et 2 du Napoléon Bonaparte, quand la tempête l’a drossé contre un quai du port, où il était amarré le 28 octobre dernier, a débuté il y a 48 heures, le directeur de l’armement, Eric Lacoste, a affirmé que l’objectif de la compagnie est de récupérer le bateau. Globalement, les avaries devraient pouvoir être réparées, mais le problème qui pourrait conditionner toute l’opération, sera son montant. S’il était trop élevé, la SNCM pourrait être alors contrainte d’envoyer le navire au ferraillage. 

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU