X

Tandis que les négociations entre l’ARS et le STC reprennent demain, une grève est annoncée ce mardi dans la fonction publique. Une très large intersyndicale (d’où est absent le syndicat nationaliste) appelle à la mobilisation contre la précarisation de l’emploi, à 10h30, devant la préfecture de Bastia. Jean-Pierre Battestini, porte-parole de la CGT, fait le tour des problèmes. En quatre points.

1. Le gel des salaires

« En 2010, alors que l’inflation a frôlé les 2%, nous avons bénéficié d’une augmentation de 0,5% seulement. Pour 2011 et 2012, il est prévu que nous n’en ayons aucune. Et peut-être même pour 2013. Cela engendre une perte de pouvoir d’achat importante. D’autant que la cotisation pour les retraites augmente tous les ans. »

2. La précarité dans la fonction publique

« Plus d’un million de salariés de la fonction publique sont en contrat précaires. En Corse, cette situation concerne au moins 5 000 personnes. Ces salariés touchent souvent de très petits salaires, inférieurs à 1 000 euros, et ne sont pas titulaires. Ils vivent avec la menace de se retrouver à la rue. »

Suite de l’article : http://24ore.club-corsica.com/fonctionnaires-en-colere_19640.html

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)