X

EXCLU E1 – Europe 1 s’est procuré la lettre qu’aurait écrite le berger corse à son ami. L’existence d’un courrier signé Yvan Colonna et adressé à son ami d’enfance Pierre Alessandri a été révélé vendredi à la cour d’assises spéciales de Paris. Il s’agit d’une lettre manuscrite du berger corse, jugé pour la troisième fois dans le cadre de l’assassinat du préfet Claude Erignac, longue de quatre pages et écrite en langue corse. Europe 1 a pu se la procurer. En voici les principaux extraits.

« Ce sera à ton tour de témoigner à nouveau »

« Cette lettre a été écrite après la décision de la ‘cassation’. Je voulais que tu l’aies rapidement mais il y a eu des contretemps et j’ai été obligé de la recommencer. La voici », commence Yvan Colonna avant de poursuivre : « en juin, j’ai arraché (obtenu) la cassation. Personne ne l’attendait. Personne ne l’espérait. Et pourtant nous l’avons eu ! ».

« Ce sera ton tour (à toi comme aux autres) de témoigner à nouveau ! Quelle lourde tâche ! Quelle lourde tâche, n’est-ce pas ? », interroge-t-il. « Je dis cela parce qu’après le 27 mars et ma condamnation à perpétuité, + 22 ans de sureté, je n’ai rien entendu, je n’ai rien lu », regrette le berger de Cargese.

Revue de presse : http://www.europe1.fr/France/La-lettre-de-Colonna-a-Pierre-Alessandri-562481/

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)