Produit CORSU E RIBELLU

X

Ils n’étaient que quatre ou cinq, mais leur nombre importe peu, « tant la qualité des échanges et le débat ont été riches d’enseignements », relève Maria Guidicelli. La conseillère exécutive, en charge – notamment – de l’épineux dossier du foncier, avait en effet tenu à venir à la rencontre de la population pour expliquer les différentes phases qui pourraient être mises en place prochainement par l’assemblée de Corse. C’est dans les locaux de la faculté de droit que s’est tenue la rencontre pendant une très large partie de l’après-midi de samedi, abordant des thèmes aussi divers que la spéculation, l’avenir de l’agriculture ou du sylvo-pastoralisme, ainsi que la manière de fixer les populations dans les villages de l’intérieur. « La question foncière est intimement liée à celle du développement, notamment économique, de l’île. Cela amènera à des réflexions sur ce que sera le futur Padduc et qui devra mettre le foncier au service des habitants, en particulier en ce qui concerne le logement ».

 

Source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/societe/foncier-quand-les-acteurs-locaux-donnent-des-pistes