X

Soleil et mer aux reflets turquoise n’ont pas réussi à détourner l’attention de la vingtaine de bâtonniers réunis hier à l’hôtel Le Pinarello, sur la commune de Zonza-Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, pour la Conférence régionale des bâtonniers du Grand Sud Est et de la Corse. Cette conférence qui se réunit tous les mois, regroupe 12 barreaux et émane de la Conférence nationale des bâtonniers, relais institutionnel du Conseil national des barreaux. Organisée cette fois-ci par le barreau de Bastia, représenté par la bâtonnière Linda Piperi et la dauphine Me Josette Casabianca-Croce, cette conférence régionale était placée sous la houlette de sa présidente Paule Aboudaram. La réunion de travail était hier tout particulièrement consacrée à la réforme de la garde à vue, actualité brûlante s’il en est ! L’occasion d’évoquer les dispositions prises pour faire face à ces nouvelles dispositions. « Les barreaux insulaires de Bastia et d’Ajaccio ont su être réactifs et se mobiliser pour assurer le service. À Bastia, nous avons mis en place une nouvelle organisation dès le 15 avril, date de l’entrée en vigueur du texte, avec la mise en place de six groupes de cinq avocats qui assurent des permanences de 48 heures à tour de rôle », commente Linda Piperi.

Source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/justice/motion-pour-le-regroupement-des-lieux-de-garde-a-vue

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)