Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Le football, et on peut le regretter, a rempli depuis plusieurs jours les colonnes des médias, les espaces des ondes et la toile. A l’approche du derby entre les deux clubs de Ligue 1 que compte notre île, les esprits s’échauffent jusqu’à atteindre un niveau d’agressivité et de démesure rarement atteint à propos de ce qui ne reste qu’un simple jeu.

Préférant agir uniquement dans le sens de la beauté du sport, nous avons écarté volontairement toutes polémiques stériles dans lesquelles certains se complaisent. Du positif et rien que du positif pour ce qui doit rester une vraie fête du football corse afin de faire prendre conscience que nous avons une sacrée chance de pouvoir assister à une telle manifestation.

Dans le sens du positif nous avons recueilli l’avis d’un amoureux éclairé du foot insulaire, un avis à mille lieux de ce qu’il appelle des effluves verbales.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – U ballò, è ci pò dispiacia, hà riimpiutu dipoi parechji ghjorni i cuntinuti di i media, i spazii di l’ondi è a tela. U derby trà i dui squadri di Lega 1 di l’isula avvicinendu si, i spiriti si sò discitati sin’à cullà à un nivellu d’agressività è di sprupositu guasgi mai vistu pà ciò chì ferma cà un simplici ghjocu.

Vulendu agiscia solu ind’u sensu di a billezza di u sport, emi vulsutu scantà qualsiasi pulemica micca pruduttiva duva certi si poni piacia. Pusitivu è solu pusitivu pà ciò chì devi firmà una vera festa di u ballò corsu da fà pighjà cuscenza ch’è no semi daveru furtunati di pudè avè una manifestazioni simuli.

Ind’u sensu di u pusitivu, emi racoltu u parè di un innamuratu chì cunnosci bè u ballò isulanu, un parè à centu mila chilometri di qualsiasi altru affari intesu iss’ultimi ghjorni.

Écoutez Dominique Bucchini, président de l’Assemblée de Corse.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :