Breaking News

#Corse @CgcCorte demande une orientation permettant une véritable réussite des étudiants

(Unità Naziunale – 3 mars 2018 – Publié à 11h21) Nous demandons une orientation plus juste permettant une véritable réussite des étudiants.

Les nouvelles mesures doivent prendre en compte la réalité du terrain et permettre à chaque étudiant de pouvoir étudier librement. Nous serons vigilants à ce que les droits et intérêts des étudiants ne soient jamais bafoués.

-UNITI PER U NOSTRU AVVENE-
Cunsulta di a Ghjuventù Corsa


Suite au vote de la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants par la commission mixte paritaire, le 15 février dernier, nous avons souhaité réagir.

Cette loi s’est imposée suite à l’échec du dispositif d’orientation « Admission Post-Bac ». En effet certaines universités dont les formations voyaient leurs capacités d’accueil atteintes ont dû procéder au tirage au sort. Face à cette injustice il était donc nécessaire de réformer. Le texte d’origine présenté aux parlementaires et amendé à de nombreuses reprises par l’AN puis par le Sénat s’est vidé de sa substance après le compromis trouvé par la commission mixte paritaire.

Nous dénonçons certains points allant à l’encontre de la volonté d’origine du projet de loi ;

– Les capacités d’accueil des formations de premier cycle seront déterminées par l’insertion professionnelle desdites formations. Ceci n’est pas convenable lorsque l’on sait, d’une part les imprécisions que représentent ces données face au développement de nouveaux métiers, et d’autre part que cela entrainera davantage de sélection. Les capacités d’accueil doivent être déterminées par le nombre de candidatures.

– Le texte permet aux universités de sélectionner les étudiants, lorsque les capacités d’accueil sont atteintes, sur la base d’une cohérence entre leur projet de formation, leurs acquis et compétences, et les caractéristiques de la formation demandée. Mais ces critères restent vagues et pourraient constituer une sélection sur les notes du dossier scolaire uniquement. Nous resterons donc vigilants à ce que l’ensemble des critères soit respecté.

– Un pourcentage maximal de bacheliers retenus, résidant dans une académie en dehors de celle où est situé l’établissement demandé sera établi. Ce pourcentage est pour nous important puisqu’il favorisera l’accès aux formations de premier cycle de l’Université de Corse aux étudiants insulaires. Cependant celui-ci pourrait être remis en cause par l’obligation de respecter le pourcentage minimal de bacheliers boursiers.

Nous serons donc très attentifs à ce que d’une part, le pourcentage maximal d’étudiants acceptés d’autres académie soit en adéquation avec la réalité professionnelle de l’île et les besoins de l’Université de Corse, et d’autre part à ce que le pourcentage de bacheliers boursiers ne conduise pas à déroger le premier.

– Le texte prévoit également une restriction de la procédure complémentaire.

Celle-ci proposait des places vacantes par certains établissements aux étudiants n’ayant pas été admis lors de la procédure initiale. Ce processus ayant connu un vif succès se voit aujourd’hui disparaitre au profit d’une commission sous l’autorité académique, qui proposera au candidat dont aucune proposition d’admission n’a été faite, une inscription dans une autre formation compte-tenu des capacités d’accueil et de la cohérence du projet. Les bacheliers perdent ainsi la possibilité de choisir leur filière.

– La dernière version du texte prévoit également la détermination de conditions de scolarité et d’assiduité par un cadrage national puis par le président de l’établissement. Ces conditions seront désormais prises en compte pour le maintien des bourses. Par cette mesure, le contrôle des bourses sera renforcé alors même qu’un contrôle existait déjà.

– La loi va permettre la création d’une PACES adaptée. En effet, les étudiants n’ayant pas été admis au concours pourront être réorientés vers une deuxième ou troisième année de licence. En troisième année, ils auront la possibilité de suivre des modules complémentaires et de postuler à un dispositif de PACES alternatif permettant à l’étudiant d’intégrer la deuxième année des études de santé après un concours. Il est bon de rappeler que de tels dispositifs sont déjà mis en place par certaines universités d’Ile-de-France voulant interdire le redoublement en PACES. Nous rappelons que la seconde chance est essentielle pour les étudiants, et que cette nouvelle mesure expérimentale dans la loi ne devra être en aucun cas un prétexte à la suppression du redoublement. D’autres mesures telles que la mise en place d’un parcours de formation personnalisé pour les étudiants en difficulté ou encore la participation des représentants des associations d’étudiants aux conseils relatifs à la santé, paraissent être de bonnes initiatives. La mise en place d’observatoires de l’insertion professionnelle, bien qu’existants déjà dans beaucoup d’universités, est un bon signal également.

Face à cette loi, nous demandons une orientation plus juste permettant une véritable réussite des étudiants. Les nouvelles mesures doivent prendre en compte la réalité du terrain et permettre à chaque étudiant de pouvoir étudier librement. Nous serons vigilants à ce que les droits et intérêts des étudiants ne soient jamais bafoués.

Uniti per u nostru avvene Cunsulta di a Ghjuventù Corsa

2 mars 2018


Cumunicatu : lege d’Urientazione è Riescita di i Studienti.

Dopu à u votu di a lege relative à l’urientazione è à a riescita di i studienti da a cumissione miste paritaria, u 15 di ferraghju scorsu, avemu tenutu à riagisce. Sta lege s’hè imposta dopu à u fiascu di u dispusitivu d’urientazione « Admission Post Bac ». Di fattu, certe università duve e furmazione vedianu e so capacità d’accolta à u più altu sò stati ubligati di fà una scelta. Di pettu à st’inghjustizia era dunque necessariu di refurmà. U testu d’urigine prisentatu à i parlementarii è amandatu parechje volte da l’Assemblea Naziunale pò da u Sénat, s’hè viotta da u so fondu dopu un cumprumessu trovu da a cumissione. Simu contru certe punti chì vanu contru a vulintà d’urigine di ua prughjettu di lege :

– E capacità d’accolta di e furmazione di primu circulu seranu determinate da l’inserzione prufessiunale di ste furmazione. Què ùn hè micca cunvenevule quandu si sà, d’una parte l’imprecisione chì ripresenta isse infurmazione di pettu à u sviluppu di i novi mistieri, è d’una altra parte chì questu quì amminterà di più decisione. E capacità d’accolta devenu esse determinate da u numaru di candidature.

– U testu permette à e sfarente università di selezziunà i studienti, quandu e capacità d’accolta sò ghjunte à e so limite, nant’à u principiu d’una cuerenza trà u so prighjettu di furmazione, i so acquisti è cumpetenze, è e caratteristiche di a furmazione dumandata. Ma issi criteri fermanu stranu è puderianu cunstituisce una selezzione nant’à e note di u cartulare sculare solamente. Stemu dunque incriccati à ciò chè l’inseme di ia criteri sianu rispettati.

– Un purcentevule massimale di bascilieri retenuti, residenti ind’un’ academia fora di quella duve u stabilimentu dumandatu si trova. Issu purcentevule hè per noi impurtante postu ch’ellu favuriseghjerà l’accessu à l’infurmazione di primu circulu di l’Università di Corsica à i studienti insulari. Ma questu quì puderia esse rimessu in causa da l’ubligazione di rispettà u purcentevule minimale di basciliere chì anu una borsa. Feremu dunque attinzione d’una parte chì u purcentevule massimu di studienti accettati d’altre academie sianu in adequazione cù e realità prufessiunale di l’isula è di i bisogni di l’Università di Corsica, è d’un altra parte à ciò chère u purcentevule di bascilieri cù una borsa ùn fanu micca fiascà a prima vulintà.

– U testu prevede dinù una restrizione di a procedura cumplementaria. Questa quì prupusava piazze vacante durante una procedura iniziale. Issu prucedimentu chì hà cunnisciutu un vivu successu si vede oghje smarisce à l’utilisazione di una cumissione sottu à l’auturità academica, chì pruponerà à u candidattu duve nisune prupusizione d’ufferta s’hè fattu, un inscrizione ind’un altra furmazione contu tenutu di e capacità d’accolta è di a cuerenza di u prughjettu. I bascilieri perdenu cusì a pussibilità di sceglie a so filiera. L’ultima versione di u testu privede dinù a determinazione di e cundizione di scularità è d’assiduità da un quadragiu naziunale è pò da u presidente di u stabilimente. Isse cundizione seranu oramai pigliattu in contu per u mentenimentu di e borse. Di pettu à sta misura, u cuntrolu di e borse serà rinfurzata allora chì tandu un cuntrolu esiste digià.

– A lege hà da permette a creazione d’un PACES adattatu. Di fattu, i studienti chì ùn sò micca stati presi à u cuncorsu puderanu esse reurientati versu una seconda o una terza annata di licenza. In terza annata, averanu a pussibilità di seguità corsi cumplementarii è di pudè dumandà di fà parte di un dispusitivu di PACES alternativu chì permetterà à u studiente d’integrà a seconda annata di studii di salute dopu à u so cuncorsu. Ci pare impurtante di ramintà chì sti dispusitivi sò digià messi in piazza da certe università d’Isula di Francia chì volenu abrugà u ridoppiù in PACES. Ramintemu chì a siconda scenza hè essenziale per i studienti, è chì sta nova misura sperimentale ind’a lege ùn deve esse una scusa à a fine di ua ridoppiu.

– D’altre misure cum’è a messa in piazza d’un parcorsu di furmazione persunalizatu per i studienti in difficultà o dinù a participazione di i rapprisintenti di l’associi studientini à i cunsiglii relativi à a saluta parenu esse una bona idea. A messa in piazza d’affaccatoghji di l’inserzione professiunale, ben ch’ellu esiste digià ind’è parechje università, hè dinò qualcosa di bè è d’intarrissante. Di pettu à sta lege, dumandemu un urienrazione più ghjusta permettendu una vera riescita di i stidienti. E nove misure devenu piglià in contu a realità di ua terrenu è permette à ogni studienti di pudè studià di manera serena. Feremu attinzione chì i diritti è l’interressi di i studiente ùn sia mai nigatu ! –

UNITI PER U NOSTRU AVVENE- Cunsulta di a Ghjuventù Corsa

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: