Produit CORSU E RIBELLU

X

Il n’y a rien de plus énervant et stressant que d’entendre un petit insecte tournoyer autour du lit lorsque Morphée est déjà passé. Ce petit bruit est provoqué par les battements d’ailes des moustiques qui ont repris leurs activités de suceurs de sang depuis le mois de septembre. Et l’infestation est telle que les services du département chargés de la chasse aux diptères ont dû reprendre du service ces dernières semaines.

Les trente-cinq agents ont rayonné sur tout le territoire de la Haute-Corse, sauf sur la commune de Bastia qui comprend son propre service d’hygiène chargé de la chasse aux moustiques, et sont intervenus dans tous les recoins pour tenter de venir à bout de ces insectes volants.

1 500 hectares ont ainsi été couverts de biocides depuis le début du mois de septembre pour éradiquer les larves vivant dans l’eau et 800 hectares pour supprimer les adultes.

Un avion a aussi survolé la zone de l’étang de Biguglia pendant près de 15 heures. À cela viennent s’ajouter les 3 500 gîtes urbains visités et traités.

suite et source de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :