X

Rebondissement dans le procès d’Yvan Colonna jugé pour la troisième fois aux assises spéciales de Paris pour l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998. Selon une information révélée par RTL, une lettre a été découverte et portée à la connaissance de la cour vendredi.Dans cette dernière, écrite en décembre dernier, le berger corse a demandé à son ami d’enfance Pierre Alessandri, lui même condamné et incarcéré dans cette affaire en tant que membre du commando, qui a assassiné le préfet, de le tirer d’affaire. Yvan Colonna, tout jeune marié qui va bientôt être papa, se proclame innocent depuis toujours et «a décidé de s’expliquer davantage», selon un de ses avocats. Vendredi, le président de la cour d’assises a fait état de cette lettre manuscrite de quatre feuillets, rédigée dans la langue corse, retrouvée dans la cellule de Pierre Alessandri et envoyée avant l’ouverture de l’actuel procès. La lettre lui a été transmise par le directeur central de la police judiciaire à 18h15. Ce dernier a assuré que, «pour des raisons de sécurité», il ne pouvait révéler sa source. Dans cette lettre Yvan Colonna y accuse notamment Alessandri de l’avoir trahi et le menace, lui demandant de le disculper.

source et suite de la revue de presse : http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-erignac-la-lettre-qui-fait-rebondir-le-proces-colonna-28-05-2011-1471082.php

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)