X

Certains prisonniers n’ont pas vu leur famille depuis cinq ans, déclare le rapport du Ministère. RAMALLAH (Ma’an) – Le Ministère palestinien des Prisonniers a déclaré dimanche que davantage de familles ont été interdites de visite aux priso niers pales ti niens détenus dans les prisons israéliennes malgré un arrangement plustôt dans l’année selon lequel les visites des familles seraient rétablies.

Pour mettre fin aux grèves de la faim de masse dans les prisons israéliennes, les autorités pénitentiaires ont conclu un arrangement en mai en vue d’autoriser les visites aux prisonniers originaires de la Bande de Gaza et à ceux auxquels elles étaient interdites pour des raisons avancées de sécurité.

Depuis lors Israël a autorisé sept visites pour 221 prisonniers originaires de Gaza, laissant toujours 449 Gazaouis sans visite familiale, a déclaré l’association Addameer de défense des droits des prisonniers. Pour ce qui est des interdictions liées à la sécurité, l’association a déclaré que beaucoup ont main tenant reçu l’autorisation de visite familiale, mais cela est toujours refusé à certains.

 Le rapport du ministère des prisonniers a précisé que 1800 membres des familles sont encore empêchés de rendre visite aux prisonniers, y compris des parents de plus de 70 ans. Certains prisonniers n’ont pas vu leur famille depuis cinq ans, a dit le rapport.

Il a précisé qu’Israël n’a pas fourni de justifications juridiques pour continuer à exclure des membres de la famille. “Toutes les vio la tions des Conven tions de Genève et des prin cipes des droits de l’homme doivent cesser. Les autorités israéliennes doivent autoriser les familles à rendre visite à leurs parents sans aucune restriction” selon les paroles d’Awad Kmail, prisonnier originaire de Qabatiya, citées dans le rapport. Les dernières statistiques émanant d’Addameer indiquent que 4660 Pales ti niens sont détenus dans les prisons israéliennes.

Traduit de l’anglais par Yves Jardin, Groupe de travail prisonniers de l’AFPS

 

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)