X

Jeudi 20 septembre 2012 (www.unita-naziunale.org) [13h00] : Dans un communiqué en réaction à la « non invitation » de Corsica Libera du FN local aux Ghjurnate Internaziunale di Corti, le FN-Fiamma corsa reconnait que ses idées sont contraire à celle de Corsica Libera, des corsistes et des autonomistes qui actuellement se positionnent pour la coofficialité de la langue Corse, un statut de résident et qui souhaiteraient une réforme institutionnelle.

Tout comme France-Corse, association nouvellement créée, le FN se positionne clairement sur le courant Corse Française Républicaine des années 80, dont le groupe armé, FRANCIA, revendiquaient des attentats et fomentaient des assassinats contre les militants du mouvement national. Avant de disparaître, laminé par la conjoncture…

Après tout, c’est leur droit le plus légitime de se positionner sur la ligne politique de la CFR, et de représenter les intérêts coloniaux français en Corse. Historiquement ce courant attaché à l’occupant existe dans tous les luttes de libération nationale.

Quant aux schizophrènes qui votent le FN tout en se réclamant de la LLN, il serait temps d’aller consulter un bon « psy » ou de revenir rapidement aux fondamentaux que le FLNC à mis en place en Mai 1976 et que portent encore aujourd’hui les militants du mouvement national.

A choisir entre être un patriote sincère et engagé du mouvement national, ou un nationaliste canada dry, mon choix est fait et vous ?

Azezzu Annerbatu

Sur le même sujet : 

#Corse – [Archives] Quand l’extrême droite en corse surfe sur l’identitaire et les fondamentaux de la Lutte de Libération Nationale

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)