X
Patrick Strzoda fait sa rentrée. Avec des dossiers prioritaires pour lesquels l’Etat est prêt à mouiller le maillot. Le préfet ne change pas de braquet sur la violence, mais se met volontiers dans la roue du Tour.
(…)
La grande distribution fait un boum, mais le mauvais. En cause, dans la revendication du FLNC, les prix pratiqués. À prendre au sérieux ?Bien sûr. Ne serait-ce que parce qu’elle fixe une échéance, celle de la fin de l’année par rapport à une évolution positive sur les prix. Donc, on suit cela de très près.

Sans que cela puisse légitimer quoi que ce soit, les Corses dénoncent la cherté de la vie. Que fait le comité régional pour l’information économique et sociale ?

Il va se réunir en novembre selon une nouvelle formule adoptée depuis le début de l’année. C’est sa deuxième réunion. Et d’autant plus importante vu le contexte.

Le projet d’aménagement de la zone commerciale de Sarrola-Carcopino tombe au pire moment, non ?

Cela n’engage que vous. Ce que je note, c’est que contrairement à une idée répandue, il n’y a pas de suréquipement commercial en Corse-du-Sud. On y recense 269 m2 de grandes et moyennes surfaces (GMS) par habitant contre 330 m2 par habitant sur le Continent.

Suite et source de l’article

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)