X

Mercredi 19 septembre 2012 (www.unita-naziunale.org) [13h00] : La jeunesse abertzale a été hier encore au centre de l’actualité policière et judiciaire outre Bidassoa. En effet, alors que s’ouvrait à Madrid le procès de dix jeunes de Hernani pour appartenance au mouvement Segi on apprenait l’arrestation d’un jeune à Balmaseda pour participation à des actes de kale borroka.

Cette arrestation a été vivement dénoncée par la gauche abertzale comme qui l’a qualifiée d’”arrestation politique”. Les dix jeunes de Hernani qui avaient été arrêtés lors d’une rafle en 2009 sont accusés d’appartenir au mouvement de jeunes de la gauche abertzale Segi qui est interdit dans l’Etat espagnol.

On leur reproche aussi d’avoir participé à des actes de kale borroka dans le cadre d’une campagne anti-LGV. Ils encourent des peines de sept à neuf ans de prison. Hier cinq d’entre eux étaient appelés à la barre. Ils ont tous nié leur appartenance à Segi et les faits qui leur sont reprochés.

Par ailleurs, hier matin un jeune homme a été arrêté à Balmaseda (Bizkaia) accusé d’un acte de kale borroka lors de la grève générale du 29 mars dernier. Lors d’une conférence de presse la gauche abertzale a considéré qu’il “s’agit d’une détention politique avec un objectif clairement politique : désactiver l’initiative de jeunes en préparation”.

Le JPB

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)