X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Dans un communiqué, les détenus de Borgu, parmi lesquels les prisonniers politiques, font savoir leur mécontentement quant à une situation particulière. « Le placement des distributeurs de boissons et de friandises dans le hall d’accueil des visiteurs à pour seul but d’imposer à ces derniers l’achat des denrées susnommées puisque l’accès à ce local nous est formellement interdit. », déclarent les détenus.

« C’est donc en toute légitimité que nous demandons le placement des distributeurs dans l’enceinte des parloirs, assorti d’un accès libre et total, ainsi que la mise en vente de jetons par l’entremise des bons de cantine. »  Et de conclure que « face à l’intransigeance de l’Administration Pénitentiaire et forts de notre détermination, nous avons décidé de mener des actions pacifiques en boycottant les parloirs et les cantines. »

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)