X

Le président du conseil exécutif a effectué sa rentrée politique dans l’émission Cuntrastu diffusée hier sur France 3. Concernant la violence, il veut que « le gouvernement s’engage un peu plus sur la Corse ».

Espoir, confiance et consensus. Tels ont été les maîtres mots de Paul Giacobbi qui a choisi d’effectuer sa rentrée politique, hier, dans le magazine Cuntrastu. Le président du conseil exécutif de Corse n’a pas manqué le premier rendez-vous de l’émission du dimanche après-midi sur France 3 Corse-Via Stella.

En partenariat avec Corse-Matinet France Bleu RCFM, cette émission a permis à Jean-Vitus Albertini, rédacteur en chef de France 3, Roger Antech, rédacteur en chef de Corse-Matin, et Alexandre Sanguinetti, journaliste à RCFM, de revenir sur le contexte de crise, la violence et tous les grands sujets qui feront prochainement débat à l’assemblée de Corse.

Violence : l’appel au gouvernement

L’invité du jour s’est plié au jeu. Sur la violence d’abord. « La Corse pourrait-elle devenir une zone de sécurité prioritaire ? », lui a demandé Jean-Vitus Albertini, faisant référence au triple assassinat qui s’est produit la semaine dernière à Castirla.

Suite et source de l’article

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)