X

Des attentats à l’explosif causant des dégâts matériels légers ont visé, dans la nuit de dimanche à lundi, sept supermarchés situés à Ajaccio, Bastia, Sarrola-Carcopino, Oletta et Alistro. Au premier chef, les représentants des employés des Centres Leclerc d’Ajaccio (Rocade, Impérial et Drive), ont fait part de leur « incompréhension la plus totale. »

Ils ont déclaré : « Comment comprendre un tel « message » ? Depuis notre changement d’enseigne en 2009, les prix des denrées alimentaires n’ont jamais été aussi bas en Corse et, par un effet de concurrence, nous avons incité d’autres enseignes à revoir leur politique de prix exagérée. Nous ne sommes pas les outils de l’appauvrissement de la Corse, bien au contraire. Au-delà de ça, nous n’apprécions pas que l’on menace plus de 200 emplois à grand renfort de charges explosives ; comme chacun, nous avons une famille à nourrir, un loyer à payer. Ici, personne n’est en CDD ni à temps partiel.

L’ouverture du Leclerc Drive a permis la création de 40 nouveaux emplois. Nous condamnons la violence comme voie d’expression et revendiquons le droit de continuer à travailler. » Ces actions non revendiquées ont été condamnées « avec la plus grande fermeté » par le préfet de Corse Patrick Strzodaqui dénonce des « attentats incompréhensibles », visant « des établissements qui, avec le commerce traditionnel fournissent des services indispensables à la population » . Il a indiqué que les services enquêteurs étaient « particulièrement mobilisés. »

Le député Laurent Marcangelia apporté son « total soutien aux entreprises prises pour cible par ces actes de violence, ainsi qu’aux nombreux personnels qui y travaillent». Considérant qu’en « ces temps de crise économique mondiale, l’avenir de la Corse et de son peuple nécessite apaisement et dialogue» il a souligné que « tout acte de violence freine le développement économique de notre île au moment même où nous devons tous ensemble relever le défi de la paix et de la prospérité».

Suite et source de l’article

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)