Produit CORSU E RIBELLU

X
Paul Giacobbi nous habituerait-il à des déclarations dominicales fracassantes ? Le week-end dernier, il lançait un pavé dans la mare en évoquant la notion de résidence comme l’une des solutions au problème foncier ; dimanche soir au cours de l’émission Cuntrastusur France 3 Corse, le président de l’exécutif affirmait, ex abrupto : « Si j’avais été électeur sur les listes de Porto-Vecchio, j’aurais voté Jean-Christophe Angelini ». Et tant pis pour « Camillou ». Comme dirait Jean-Jacques Panunzi, la gauche ne fait pas de sentiment et ça s’entend. À travers cette nouvelle « bombe », le président de l’exécutif courtiserait-il l’homme fort du nationalisme modéré ? Tout porte à le croire. D’autant que l’inverse n’est pas encore vrai : on n’imagine pas lors des prochaines législatives, Gilles Simeoni annoncer qu’il votera Paul Giacobbi… À moins que l’on ne se trompe lourdement, auquel cas les intéressés sont priés de le faire savoir. A Emile Zuccarelli par exemple. Source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/corse/paul-giacobbi-legitime-lunion-gauche-nationaliste-%C2%AB-jaurais-vote-angelini-%C2%BB  

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU