X

le jeudi 5  septembre 2012 (www.unita-naziunale.org) [18h06] : Une délégation de Corse d’Europe écologie les verts a participé aux journées d’été qui se sont déroulées à POITIERS du 22 au 24 aout dernier. Elle a pu ainsi assister au débat animé par Jade LINDGAARD, journaliste à MEDIAPART, sur le thème « quel avenir énergétique pour le XXI siècle » qui réunissait : Delphine BATHO, ministre de l’écologie, Michèle RIVASI, députée Européenne, Christian COUTURIER, NEGAWATT, Marc JEDLISZKA, comité de liaison des énergies renouvelables, Benoit FARACO, Fondation Nicolas HULOT, Martine BILLARD Co-présidente du parti de gauche, Helène GASSIN, vice-présidente de la région Ile de France.

La délégation Corse a également participé à de nombreux ateliers dont l’objectif commun est la transition écologique. En effet, les prévisionnistes s’étant trompés sur le réchauffement de la planète et face à l’accélération de la fonte des glaces dans les pôles, l’urgence de la transition écologique est encore plus accrue.

Constat a également été fait que compte tenu de la raréfaction du pétrole, les sociétés doivent engager rapidement de nouveaux comportements en matière de production, de consommation et de transports. Afin de ne pas se trouver devant une urgence difficilement gérable, il convient de préparer par étapes cette nouvelle adaptation à laquelle nous ne pourrons pas échapper. La Corse n’échappe pas à l’analyse et connaîtra des difficultés accentuées par son insularité et les élus tout comme la population doivent en être conscients.

Le rôle de nos représentants au gouvernement est bien d’orienter le plus de décisions possible vers ces avancées, en garantissant une politique sociale et équilibrée entre territoires et individus. Le ministère confié à Cécile Duflot est, à ce titre, d’une importance capitale.

Le déséquilibre incontestable engendré par le gouvernement de droite de ces dernières années, doit trouver un terme, tout particulièrement en matière de solidarité entre territoires défavorisés et à forte économie et entre population en difficulté et privilégiée.

Nécessité d’une agriculture de proximité, nouvelle organisation des déplacements, politique énergétique ambitieuse et durable, politique de l’habitat adaptée, gestion de l’espace raisonnable, politique sociale innovante…. autant de thèmes que la délégation présente a défendu au cours de ses interventions :

-Point avec Ronan Dantec, Michele Rivasi, Jean Vincent Placé et Pascal Durand sur la politique énergétique de l’ile et l’avancée du dossier.

-Entretien avec le président de la commission logement pour exposer les problèmes spécifiques de la Corse dans ce domaine et échanges sur le déséquilibre entre les territoires (notamment ruraux), tous deux concernés par le ministère de Cécile Duflot.

– Echange avec la commission aménagement sur les problèmes relatifs à l’utilisation des terres et la spéculation accrue sur le patrimoine Corse.

– Entretien avec des responsables du mouvement sur le sort réservé au quartier du Puntettu à Bastia.

– Participation à divers ateliers dont celui « régions et fédéralisme

EELV

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)