Produit CORSU E RIBELLU

X

La longue série d’infinis rebondissements et de dénouements, toujours plus imminents, s’est achevée jeudi soir, aux alentours de 21 heures. Après une longue, très longue journée, le juge de l’Audience nationale José Luis Castro validait la liberté conditionnelle demandée par le prisonnier basque Iosu Uribetxebarria. Les premiers moments de joie ont néanmoins vite laissé place à une nouvelle inquiétude.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU