X

Marie-Anne Luciani, vice-présidente du mouvement corse social démocrate, vient de se voir retirer sa délégation à la culture à la mairie d’Ajaccio, par le député maire, Simon Renucci.

Après sa défaite aux législatives et à deux ans des municipales, Simon Renucci, le maire d’Ajaccio, semble vouloir opérer « une redistribution des cartes » au sein de la maison carrée. Vice-présidente du mouvement corse social démocrate, l’adjointe Anne-Marie Luciani, fidèle de la première heure, est la première à en faire les frais. Elle vient ainsi de se voir retirer sa délégation à la culture par le premier magistrat. Cette dernière s’est dite «surprise» devant une décision qu’elle qualifie «d’incompréhensible et d’injuste».

Plus d’informations dans l’édition de Corse-Matin du 4 septembre

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)