X

(Archives d’unità naziunale) 17 août (www.unita-naziunale.org) : en 2006 disparaissaient dans des circonstances tragiques deux militants de la cause corse. Antoine Schinto, 44 ans, et Stéphane Amati, 34 ans, ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi (17 août 2006) dans l’explosion prématurée d’une bombe qu’ils transportaient, à proximité de la base des hélicoptères bombardiers d’eau (HBE) de la société Yankee Lima Hélicoptères, sur l’aérodrome de Corte. Mais l’information n’a été connue que le 21 août suite à la découverte du drame.

Dès l »annonce de la mort des deux militants, de nombreux communiqués de soutien et de recueillement du mouvement national, de prisonniers politiques, de la société civile et de représentants de pays en lutte ont été publié dans la presse (Fronte Populare, CAR, Unione Naziunale, Alta Frequenza, LDCC, FLNC du 22, STC, Rinnovu, Gauche Abertzale….)

Le 24 aout, le FLNC du 22 octobre revendiquait l’action militaire contre la société Yankee Lima pour « dénoncer l’accaparement de ce marché par une société française dans un tissu économique exsangue et ce, malgré la présence de sociétés insulaires hautement qualifiées »

La même année (22 janvier 2006) un autre militant du 22 octobre, Lisandru Vincenti, avait trouvé la mort dans l’explosion de la bombe qu’il s’apprêtait à déposer devant le Trésor public d’Aix-en-Provence.

(Photo Unità Naziunale, Hommage du Comité Anti Répression lors des Ghjurnate 2008, pour des raisons de droits à l’image, la photo de Stefanu Amati est floutée suite à la demande de sa famille)

Dossier Corsica Infurmazione

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)