Produit CORSU E RIBELLU

X

Mis en cause dans nos colonnes par le groupe de la majorité des Démocrates de progrès, après ses attaques virulentes contre l’assemblée départementale de Haute-Corse, Hyacinthe Mattei, conseiller général de L’Île-Rousse, persiste et signe. Et répond du tac au tac à ses anciens amis. « Le groupe de la majorité des démocrates de progrès, au nombre de neuf, s’est fait le porte-parole de l’exécutif actuel et précédent, en prenant des libertés avec la vérité, ce qui m’oblige à apporter point par point une réponse à ses allégations », prévient Hyacinthe Mattei. Mais avant cela, le maire de Monticello tient « pour une bonne compréhension » à expliquer le rôle de la commission des finances, qu’il présida pendant douze ans. « C’est une commission organique, où siègent sept membres de la majorité et de l’opposition. Elle examine les rapports établis par le président et émet un avis consultatif. C’est l’assemblée qui vote ces rapports et le président qui les exécute. »

Petit cours de finances publiques

Ceci posé, Hyacinthe Mattei conteste les dires du groupe de la majorité sur l’établissement du budget : « Contrairement à ses affirmations, ce n’est pas moi, mais bien évidemment le président et ses services qui ont élaboré le budget 2010 du département. En tant que président de la commission des finances, j’ai effectivement présenté le document à l’assemblée ».

source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/politique/hyacinthe-mattei-repond-aux-attaques-du-groupe-des-democrates-de-progres