X

Ce mercredi, la cour d’assises entendait Joseph Versini. Cet exploitant agricole de 53 ans avait été condamné à 15 ans de réclusion pour complicité dans l’assassinat et a été mis en liberté conditionnelle en août 2008. Il avait mis en cause Yvan Colonna lors de sa garde à vue en mai 1999, et ne s’était rétracté qu’à son procès, en 2003.  Un deuxième membre du commando a évoqué la « rumeur » faisant passer Yvan Colonna pour un « indic ». L’accusation dément. La cour attend. Le métier d’avocat a ceci de commun avec la profession de maréchal-ferrant qu’il consiste à battre le fer tant qu’il est chaud. Les conseils d’Yvan Colonna, jugé pour l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac, en 1998, ont cherché ce mercredi à profiter du revirement esquissé, mardi après-midi, par leur client. Mais le métal, brûlant hier soir, semblait plutôt tiède à la fin de cette journée harassante.

revue de presse : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/proces-colonna-en-attendant-alessandri_996644.html

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)