X

La conseillère exécutive présentera les grandes orientations du Padduc le 26 juillet à l’assemblée de Corse. La création d’une monnaie complémentaire est une des mesures innovantes du document.

Après deux ans de travaux, le Padduc II arrive. L’exécutif a-t-il atteint son objectif ?

La Corse, d’une voix unanime, réclamait un Padduc, en lui assignant une valeur normative forte et de directive territoriale d’aménagement. Cela a été chose faite puisque les élus ont voté à l’unanimité le projet de loi qui a été repris par les parlementaires.

Ce qui est fondamental pour l’exécutif est d’intégrer la tenue d’un débat d’orientation politique au projet de loi. Ce débat doit se tenir dans les meilleures conditions possibles. C’est l’enjeu de la session du 26 juillet. La base que nous avions était de relayer clairement les attentes exprimées par le peuple.

Ces attentes, nous les avons entendues puisque nous avons initié une démarche de consultation citoyenne. L’initiative a eu un vif succès. Je pense donc que nous avons atteint notre objectif.

Sondage, questionnaire grand public ont permis d’enrichir votre rapport. Quelles sont les attentes de la population ?

800 personnes ont été sondées et 2 500 personnes ont répondu volontairement au questionnaire. Les deux outils sont complémentaires et disent à peu près la même chose : les Corses mettent en avant les préoccupations élémentaires qui touchent à leurs conditions de vie. Les questions liées au logement, à l’accès aux soins et à l’emploi sont prioritaires. En même temps, ils se projettent dans le futur qu’ils veulent construire en s’appuyant sur les ressources naturelles. Ils proposent une économie productive qui se substitue à une économie administrée. Les Corses mettent aussi au cœur de leurs préoccupations leur sentiment d’appartenance à une communauté. Ils considèrent que la valorisation de ce qui fait l’identité corse est fondamentale.

Suite et source de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)