X

(Laetitia Pietri – Alta Frequenza) – Procès Colonna. Après José Versini, c’était au tour de Didier Maranelli d’être entendu hier (mercredi) par la cour d’Assises spéciale de Paris. Ce dernier a été condamné à 25 ans de réclusion pour son rôle de guetteur le soir de l’assassinat du préfet Erignac. Didier Maranelli avait mis en cause Yvan Colonna lors de sa garde-à-vue en 1999, puis réitéré ses propos devant les magistrats instructeurs avant de se rétracter en 2003. « Je vais vous expliquer comment les policiers m’ont conduit à impliquer un innocent », ce sont les premiers mots de Didier Maranelli à la barre. Lui-aussi donc, comme les autres membres du commando, dédouane l’accusé. Pour Didier Maranelli ce sont les policiers qui ont cité le nom d’Yvan Colonna en déclarant qu’il savait qu’il faisait partie du commando. « J’ai eu peur pour mon épouse placée en garde-à-vue, alors j’ai été dans leur sens. Puis, chez le juge également, j’ai eu peur pour elle », a notamment justifié Didier Maranelli. Aujourd’hui, la cour entendra Pierre Alessandri, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité et qui s’est accusé d’être le tireur. Yvan Colonna, hier, avait indiqué à la Cour qu’il lui avait proposé d’intégrer le groupe dit des anonymes, une proposition qu’il a dit avoir déclinée.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)