X

Ce sont les vacances et pourtant l’Associu di i parenti corsi (APC) reste mobilisée. En effet, hier une dizaine de parents d’élèves s’était rassemblée devant le lycée de Corte afin de protester contre la suppression de la gratuité des transports scolaires sur l’île.

« Le conseil général de Haute-Corse a fait part de cette disposition sans même nous avoir consultés au préalable, ni même le conseil départemental de l’Éducation nationale. Cette mesure est inacceptable aussi bien sur le fond que sur la forme ! », proteste Denis Luciani, président de l’APC. « Nous souhaitons être associés à ce genre de décision et non plus être mis devant le fait accompli », poursuit-il.

En effet pour certains parents d’élèves, comme Mathilde Vernet-Cristiani, « ce n’est pas normal de payer les transports scolaires ; ceci va à l’encontre même du principe fondateur de la gratuité de l’éducation ».

« Moins d’embauches au conseil général »

En sus, les premières victimes de cette résolution vont être les familles de l’intérieur, une population déjà fragilisée.« C’est le rural qui est atteint de plein fouet », soutient Jean Acquaviva, représentant de l’APC Corte-Centre Corse.

Suite et source de l’article

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)