X

Le tribunal administratif de Bastia a rendu jeudi son jugement concernant la plateforme marine Stella Mare, bâtiment de l’université de Corse implanté sur le cordon lagunaire de la Marana.

L’association U Levante, déboutée lors de ce jugement, a tenu à réagir et relève que cette décision « porte uniquement sur la forme sans mot dire du fond pour lequel, cependant, le rapporteur public, par deux fois, a donné raison à l’association. La question qui se pose après cette première « séquence » contentieuse est la suivante: alors qu’un juge a considéré que le projet Stella Mare ne pouvait être implanté à cet endroit, l’université va-t-elle continuer comme si de rien n’était ?« 

L’association note également « que la tenue de deux audiences relève d’un cas exceptionnel, que, au cours de chacune de ces audiences, le rapporteur public a donné raison à l’association U Levante sur le fond.« 

« Ce jugement ne dit rien sur le fond. »

L’université à elle aussi réagi à ce jugement dans un communiqué: « Le jugement qui vient de tomber déboute U Levante au motif que son « recours aurait été trop tardif » ! Ce jugement définitif ne dit rien sur le fond. U Levante est même condamné à payer 1 500 euros à l’université !« 

De plus, l’université, dans son communiqué du 19 juillet 2012, « se réserve le droit, compte tenu des éléments préoccupants qui jalonnent ce dossier, d’engager, dans les semaines qui viennent, toute action judiciaire contre l’association U Levante qui lui apparaîtra appropriée. »

Pourtant, l’association de défense de l’environnement est plutôt confiante quant à la suite du dossier: «  La philosophie de U Levante, depuis sa création, a toujours été la même : que la loi s’applique à tous. L’association attend donc, sereinement, la suite des événements annoncés par l’université.« 

Source CORSEMATION.COM

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)