X

L’accueil médicale d’urgence à l’hôpital de Corti – problème. L’agence régionale de la santé propose qu’ médecin généraliste prenne en charge les 6500 personnes qui chaque année se présentent à l’hôpital.

Il pourrait les orienter vers un collègue urgentiste si la cas est trop délicat à traiter ou s’il dépasse ses compétences. Le président de la commission médicale, Paul Venturini, parle de régression, faisant notamment valoir que si l’on se rend à l’hôpital, ne n’est pas pour rencontrer un généraliste, surtout lorsqu’il s’agit de cas graves.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)