X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Le STC lors d’une conférence de presse ce matin (mardi) a exprimé sa franche satisfaction après l’accord intervenu le 4 juillet dernier entre le président de l’Office des Transports de la Corse Paul-Marie Bartoli, et le délégué syndical du STC Chemins de Fer Charles Finidori concernant les statuts des personnels des Chemins de Fer de la Corse.

Ces statuts, qui passeront à l’épreuve du vote de l’Assemblée de Corse en janvier prochain, sont issus de deux ans de négociations intenses mais cordiales entre les deux parties, le syndicat ayant directement traité avec l’actionnaire de ce qui est désormais une société anonyme d’économie mixte. Des avancées notables sont à signaler, pour le syndicat, dans les domaines de la santé, de la protection sociale, de la prévoyance, de la formation et de la démocratie sociale.

Aussi, la rémunération des personnels qui sera prochainement établie sera au moins équivalente à celle actuelle, et ce sans déclassement catégoriel. Cet accord, historique aux yeux du syndicat, se doit d’ouvrir la porte à d’autres solutions, cette fois-ci dans l’aérien et le maritime, où les relations avec les actionnaires sont nettement plus houleuses, et aussi à une complémentarité entre moyens de transport.

On écoute Alain Mosconi, toujours pour le STC.

On écoute Charles Finidori pour le STC, qui revient aussi sur le futur projet d’entreprise.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)