X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Vive montée au créneau de Femu a Corsica à propos du dossier sur l’élimination des déchets ménagers. A l’occasion d’une conférence de presse donnée hier (mardi) à Bastia (Haute-Corse), le mouvement politique a vivement condamné l’évolution actuelle de ce dossier. Le mouvement est particulièrement inquiet de la baisse constatée des fonds du P.E.I sur ce dossier; deux tiers en moins, ce n’est pas une paille, et ce d’autant plus que dans le même temps émergent des projets privés. Arrivent sur le marché, en effet, des unités de traitement meccano biologique de 5 000 tonnes, des usines qui tombent pile poil dans ce que demandait le comité anti-incinération, car très bien adapté à la Corse. Problème : ces projets sont portés par le secteur privé dont l’incontournable Veolia.

Ecoutez Agnès Simonpietri, pour le groupe Femu a Corsica de l’assemblée de Corse.

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)