X

Piana. Le projet de PLU permet 350 résidences dans le secteur de la plage d’Arone y compris dans des espaces protégés. De plus l’assainissement y est impossible. Le PLU arrêté de Piana prévoit la possibilité de construire 600 nouvelles résidences.

Chiffre à mettre en parallèle avec les 444 habitants que compte la commune. Le PLU ouvre à l’urbanisation le secteur de la plage d’Arone (ci-dessous) et ses espaces protégés dans une zone où, de plus, l’assainissement est impossible. Le Collectif pour l’application de la loi Littoral rencontrait le préfet ce mercredi 11 juin.

Le projet de PLU de Piana bafoue les lois, l’environnement, les intérêts de l’île et de sa population. Il transforme le secteur de la magnifique plage d’Arone, un des joyaux de l’île,  en un  énième  lotissement  à occupation temporaire ! Ainsi autour de la plage d’Arone ce sont aujourd’hui 70 hectares non urbanisés, (diapositive 1) qui deviendront demain 70 hectares destinés à accueillir une station balnéaire  sans assainissement collectif.

On s’interroge  : quid du respect des espaces remarquables ? Du respect de la bande des 100 mètres ? Du  respect de la  Znieff 1 et de la zone Natura 2000 ? Du respect du principe d’équilibre défini par le code de l’urbanisme ? Du respect  du schéma d’aménagement de la Corse ? 
Et… le meilleur pour la fin : aucun assainissement individuel n’est possible à Arone comme le révèle les études d’experts

(cf. en savoir plus ci-dessous).

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)