flash information corse corsica
 
X

Deux jeunes antifascistes limougeauds sont poursuivis pour des « violences » contre un individu (qui s’avère par la suite être un policer qui n’était pas en service) qui arborait le jour de « l’altercation » un tee-shirt avec des symboles nazis : la « wolfangel » (le crochet des loups présent sur les uniformes des SS et de la Das Reich qui a perpétré le massacre d’Oradour) et la « totenkopf » (tête de mort emblème des gardes des camps de concentration et d’extermination de Dachau, Buchenwald, Mauthausen et Oranienbourg).

De nombreux dysfonctionnements ont été relevés dans la procédure qui a été lancée à leur encontre à la suite de ce que la police nationale qualifie de « violences » : déploiement disproportionné de policiers et de moyens logistiques pour les interpeller, pression pendant la garde-à-vue… Ces deux jeunes militants ont besoin de vous et de votre soutien par votre présence au tribunal de grande instance de Limoges (palais de justice – place d’Aine) le jour de l’audience (jeudi 12 juillet à 10h30) en votre nom et/ou en tant que représentant d’une association ou organisation, et par tout moyen public qui affichera votre appui à l’antifascisme et l’antiracisme, notamment un communiqué émanant de votre organisation / association. »

Source

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)