flash information corse corsica
 
X

C’est un terrain gigantesque situé dans l’un de ces endroits de rêve que la Corse peut se targuer d’offrir. Enfin, offrir… Vitaly Borisovitch Malkin a tout de même déboursé 18,6 millions d’euros pour s’acheter plus de 500 hectares entre les étangs de Balistra, Canetto et jusqu’à la Rondinara, sur la commune de Bonifacio.

C’était en 2008. Ce sénateur, proche de l’ancien président de la Russie Boris Eltsine, du milliardaire Boris Ivanishvili (153e fortune mondiale) et de Roman Abramovitch (le président du club de foot anglais de Chelsea), tente désormais de récupérer 20 autres millions dépensés pour des frais de viabilisation qui n’ont jamais eu lieu.

Et pour cause : le terrain est inconstructible. Cette affaire qui suscite déjà de nombreuses polémiques et autres réactions laissant penser que la mafia russe prend position dans l’extrême sud de la Corse, est racontée dans le détail cette semaine par l’hebdomadaire L’Express, sous la plume d’Hélène Constanty. Cette dernière, auteur d’un brûlot intitulé Razzia sur la Corse, est très au fait des questions immobilières dans l’île.

Le newsmagazine suivait depuis plusieurs années les affaires de Vitaly Malkin, signalant, il y a quatre ans, dans un précédent article, que ce banquier russe avait acheté les murs de l’hôtel 5 étoilesCasadelmar,qui se trouve à Porto-Vecchio.

Au même moment, donc, il se rendait propriétaire de 500 hectares autour de Balistra.

Cela, avec les conseils de Jean-Noël Marcellesi (lire par ailleurs), qui était aux commandes du Casadelmar avant l’arrivée de Vitaly Malkin.

Suite et source de l’article

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)