X

C’est celui que nous a prédit le président lui-même : « les tensions sur le littoral alimentent une escalade dangereuse dont on ne pourra sortir que par le chemin de la légalité. Cette légalité, il nous appartiendra d’y contribuer dans le cadre du Padduc .

C’est la seule voie démocratique pour réduire un problème de cette ampleur mais aussi pour sortir de l’engrenage mortifère de la violence ». Comme jusqu’à ce jour ceux qui se sont trouvés « dans cet engrenage mortifère » n’en sont sortis que les pieds devant, le miracle est bien de se décider à prendre des positions « politiques » pour un problème qui l’est tout autant et réclame par définition un règlement politique.

Dans le cadre du Padduc ou pas, ce qui compte en définitive c’est la largeur du cadre… On peut donc siéger depuis plus de trente ans à l’Assemblée de Corse et vouloir enfin faire de la politique.

Jacques Faggianelli

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)