X

Dans les locaux de la maison des syndicats de Bastia, la salle de réunion de la CGT était bien remplie hier après midi. Il faut préciser que l’union départementale avait rassemblé tous les représentants du collectif fonction publique pour une consultation stratégique afin de définir les initiatives pour faire entendre les revendications. Et ce chapitre est assez conséquent comme le précisait Jean-Pierre Battestini : « On demande aux salariés de payer pour une crise dont ils ne sont pas responsables. Le gel des salaires peut-être maintenu jusqu’en 2013, c’est une première depuis… 1945.

Jamais une telle mesure n’avait frappé 5 millions d’agents. La CGT se félicite que les organisations syndicales appellent à une journée d’action le 31 mai. La Corse compte 30000 agents de la fonction publique, ils doivent se mobiliser ».

Pétition pour l’indemnité de trajet domicile-travail Et si le porte-parole de la CGT était satisfait des récentes discussions à la CTC qui permettront l’embauche de vingt et un employés en situation précaire avec quelques mois d’avance, il souligne que la CGT « lance une pétition régionale pour demander que l’indemnité de trajet corse domicile-travail octroyée aux salariés du privé pour compenser le prix élevé du carburant et le manque de transports en commun soit étendue à la fonction publique. Une pétition que nous remettrons au préfet le 31 mai.

source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/derniere-minute/la-cgt-refuse-la-precarite-et-le-gel-des-salaires

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)