X

L’actuelle et relative majorité territoriale disait vouloir s’en tenir à un « toilettage » des institutions. Il semble que le président du Conseil exécutif ait changé d’avis.

La commission des compétences législatives et réglementaires, dite Commission Chaubon, examine, depuis plusieurs mois, les possibilités d’évolution ou de toilettage du cadre institutionnel corse. Après l’élection de François Hollande à la présidence de la République, Pierre Chaubon a activé les travaux. Son objectif est que la commission soit en mesure d’éclairer le débat institutionnel que lancera Paul Giacobbi à la rentrée. En suscitant la production de propositions précises qui seraient validées par l’Assemblée de Corse, le président du Conseil exécutif, agit comme s’il voulait renvoyer très vite dans les pieds du président de la République, le ballon de la réforme institutionnelle. Cet empressement n’est pas sans provoquer des commentaires et des interrogations.

D’aucuns assurent que Paul Giacobbi souhaite ainsi prendre au mot un François Hollande qui, durant la campagne des présidentielles, affirmait que, s’il était élu, il appartiendrait à l’Assemblée de Corse de faire des propositions. D’autres suggèrent qu’en « refilant » très tôt cette « patate chaude » au pouvoir parisien, Paul Giacobbi répondrait du tac-au-tac au chef de l’Etat. Enfin, tous observent qu’en agissant ainsi, le Président du Conseil exécutif fait un appel du pied aux autonomistes. Ce qui pourrait relever d’une stratégie visant à dessiner une nouvelle majorité territoriale au détriment de la « gauche républicaine » à laquelle s’identifient les radicaux de gauche zuccarellistes et les communistes. La Commission Chaubon rédigera donc un rapport durant l’été et le présentera probablement, dès la rentrée, aux élus de l’Assemblée de Corse lors d’une session extraordinaire.

Suite et source de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)