X

Il a acquis quelque 200 hectares de terres vierges entre Rondinara et Balistra dans les années 70. Dès lors, les ennuis ont commencé pour le banquier à la retraite Alain Lefebvre : procès, plastiquages, séquestrations…

Le bilan est déjà lourd. Ce lundi, un nouvel attentat a été revendiqué par le FLNC sur deux villas situées à proximité de la plage de Balistra, entièrement dévastées par quatre charges explosives de forte intensité.

La poudre a parlé une nouvelle fois sur l’île, après la nuit bleue et sa vague d’attentats en mai dernier. L’avertissement est clair et n’est vraisemblablement pas sans lien avec les récentes décisions de justices (voir notre édition d’hier).

Le commando à l’origine des faits a d’abord séquestré et mis en sécurité un groupe de six personnes, dont cinq touristes qui passaient là par hasard, avant de s’en prendre aux deux villas les plus proches du rivage.

Suite et source du dossier

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)