Produit CORSU E RIBELLU

X

Le verdict de la cour d’assises spéciale qui doit répondre à 355 questions, n’est pas attendu avant le début de soirée. Dix-huit militants nationalistes corses, la plupart âgés d’une vingtaine d’années, jugés pour quinze attentats attribués à une « cellule jeunes » du FLNC-UC (Union des combattants) en 2007 et 2008, connaîtront ce soir le verdict de la cour d’assises spéciale de Paris.

Les magistrats professionnels doivent répondre à 355 questions.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU