Produit CORSU E RIBELLU

X

Procès du FLNC : réquisitoire très large … Des peines de 6 mois de prison avec sursis à 20 ans de réclusion criminelle, requises hier par l’avocat général Olivier Bray, dans le procès des 18 militants présumés du FLNC jugés à Paris. Ils sont accusés de quinze attentats, commis entre 2007 et 2008.

Notamment un tir de roquette le 15 septembre 2007 contre la caserne de CRS d’Asprettu, le mitraillage du tribunal d’Ajaccio le 20 février 2008. Ce jour là un projectile s’était fiché dans le portefeuille d’un CRS, ainsi qu’un attentat à la grenade contre la préfecture de région, le 20 décembre 2007.

La peine la plus sévère, 20 ans de réclusion criminelle, assortie d’une peine de sûreté des 2/3, a été réclamée contre Paul Istria. Olivier Bray a également requis 16 ans, plus la peine de sûreté des 2/3 contre Joseph Nasica et Jean-Marie Pittiloni. Dix ans de la même peine contre Anthony Païs, et 8 ans contre Ange-Marie Païs et Marco Gaggiari. La défense a commencé à plaider hier soir. Verdict attendu mardi.


DOSSIER PROCES DU 4 JUIN SUR CORSICA INFURMAZIONE

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :