X

Inauguration du palais de justice rénové d’Ajaccio, visites des centres pénitentiaires de la cité impériale, Casabianda et Borgo, présentation du projet de réhabilitation de la prison ajaccienne et attentat avec séquestration d’un couple de retraités marseillais à Costi di Villanova étaient inscrits au programme du déplacement du ministre de la Justice, Michel Mercier, le 12 mai. Le planning de la visite en Corse de Michel Mercier a connu un grain de sable dont les responsables politiques, judiciaires et militaires se seraient volontiers passé. Alors que le garde des Sceaux vient d’achever son discours dans une salle d’audience du palis de justice d’Ajaccio qu’il vient tout juste d’inaugurer, un couple de retraités voit débarquer dans la cuisine de leur maison à peine achevée située dans le hameau de Costi di Villanova un commando d’une dizaine d’hommes armés et cagoulés. Ligotés et bâillonnés, les propriétaires de la villa qui surplombe la mer sont emmenés dans un véhicule et abandonnés à quelques kilomètres sur la route départementale. Pendant ce temps, une des trois bouteilles de gaz déposées à l’intérieur de la maison explose provoquant des dégâts importants. Alertés par cet incident, Michel Mercier et ses convives du ministre qui déjeunaient en préfecture se rendent sur les lieux une fois ces derniers sécurisés par les démineurs. Baies vitrées explosées, toiture endommagée, intérieur dévasté. Les propriétaires de la maison, Jean-Pierre et Monique Moulon, sont hébétés. Et sur un mur de la villa sont inscrits en noir les mots suivants: «Libertà pa i patriotti soluzione pulitica FLNC».

source et suite de l’article : http://www.jdcorse.fr/JDC/article.php?article=1697

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)