X

Hier la cour s’est intéressée au cas des accusés qui comparaissent libre. Sur certains d’entre eux planent encore des accusations graves, après, parfois, des mois de détention provisoire. 

Des garages où l’on entrepose la panoplie du parfait dynamitero, à l’insu de leurs propriétaires. Des voitures volées que l’on brûle avec l’aide de copains qui ne sont absolument pas des militants du Front. La cour abordait hier le volet « correctionnel » de ce procès-fleuve du FLNC Union des combattants.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet