Produit CORSU E RIBELLU

X

À J-3 avant le second tour de l’élection législative le candidat sortant sur lequel son concurrent a eu dimanche dernier une longueur d’avance, est entré en scène hier soir sur celle de l’espace Diamant. Acclamé par ses sympathisants et rejoint par François Alfonsi, le député européen du PNC, Simon Renucci est monté à la tribune au son vintage de Final Countdown du groupe de rock Europe, populaire dans les années 1980, pour ceux qui se souviennent…

Tour à tour, le prétendant à sa propre succession, a été chaleureusement encouragé par Rosy Ferri-Pisani, François Pieri, Vanina Pieri, Jean-marc Ciabrini, Paul-Antoine Luciani, enfin, Pascal Miniconi, maire d’Afa et comptant parmi les vice-présidents de la Capa. Ce dernier qui se définit lui-même comme discret, en position de suppléant de Simon Renucci est volontiers sorti de sa réserve hier soir, pour dire que « l’ambiance a changé depuis dimanche dernier. Là où la rumeur, les médias, les sondages nous voyaient en difficulté, nous sommes à égalité avec le concurrent. »Du moins, en faisant fi des 1,36 % d’écart.

Tandis qu’un discours plus tôt, Jean-Marc Ciabrini, le premier secrétaire de la fédération PS de Corse-du-Sud, félicitait « Paul-Antoine Luciani, pour sa belle campagne conclue par un bon résultat et surtout pour la qualité de son travail. »

Suite et source de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :