X

Le commandant Stéphane Le Seigle est un habitué des cours d’assises spécialement composées pour juger les affaires de séparatisme corse. Il est revenu à Paris, hier, pour remettre dans son contexte l’histoire du FLNC Union des combattants (FLNC-UC) et des cellules clandestines auxquelles sont supposés appartenir les 18 accusés. Il connaît parfaitement son affaire et a conscience que plus il sera précis, plus les juges pourront admettre la thèse policière défendue par l’accusation. Alors pour expliquer comment ces hommes sont arrivés devant la cour, il n’hésite pas à remonter à la naissance du FLNC en 1976.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet