Produit CORSU E RIBELLU

X
Le successeur de Claude Erignac, condamné dans l’affaire des paillotes, avait livré à la justice, dès le mois de novembre 98, le nom du chef du commando responsable de l’assassinat du préfet Erignac. L’ancien procureur de Paris, cité lui aussi comme témoin, a reconnu avoir été destinataire des informations de Bernard Bonnet. Mais les notes n’ont jamais été versées au dossier d’instruction, et personne ne sait ce qu’elles sont devenues. Ce matin, la cour va entendre le témoignage des enquêteurs.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU